Contact physique, consentement et relation saine


par Irene van der Zande, fondatrice du programme Kidpower et directeur executif Californie

Lire la version originale anglaise

Enseigner les règles et les limites de sécurité pour tous les âges

La plupart des problèmes de contact physique et de consentement peuvent être évités lorsque les adultes et les enfants ont des limites personnelles claires et appropriées. Cet article est issu du site web Kidpower USA, dans la rubrique Kidpower Child Protection Advocacy Workbook, « Le cahier pour la défense et la protection des enfants Kidpower ». C’est une ressource formidable pour protéger les enfants et les adolescents des abus sexuels, des agressions sexuelles, de l’intimidation, du harcèlement, de l’enlèvement et d’autres agressions.

Kidpower reçoit constamment des questions de parents, d’enseignants et de professionnels de la santé intéressés par comment apprendre aux enfants, aux adolescents et aux adultes, le respect du consentement dans les relations affectives.

Voici notre réponse :

Pour avoir des relations saines, vous devez avoir de bonnes limites.

Pour avoir des limites claires, vous devez comprendre ce qui, dans tel comportement, est sécuritaire ou, au contraire, n’est ni sécuritaire, ni approprié, ni respectueux – à la fois émotionnellement et physiquement – pour être certain d’obtenir un « consentement positif » et effectif.

« Qu’est-ce que le ‘‘ consentement positif ’’ ? »

L’expression « consentement positif » dans les relations signifie s’assurer que chaque personne a le choix de participer ou non, et comment elle participe. Donner son consentement positif demande des habiletés relationnelles, principalement la capacité de communiquer clairement aux autres ses limites sur les contacts physiques, les taquineries et les jeux – et de rester conscient et respectueux des limites des autres.

Trop souvent, les problèmes relationnels de consentement sont causés par des malentendus sur ce qui est vécu (ou non) comme sécuritaire, respectueux et approprié pour chaque personne.

Kidpower enseigne les « limites avec les gens que nous connaissons » – en commençant par les 4 piliers du consentement Kidpower :

  • Chacun s’appartient.
  • Certaines choses ne sont pas un choix ’. Vouloir se sentir bien et en sécurité avec ce qui est dit et fait n’est pas un choix. Faire son travail ou les corvées n’est probablement pas un choix. Aller chez le médecin ou chez le dentiste quand il le faut n’est pas un choix.
  • Les problèmes ne devraient pas être secrets . Il est également important de ne pas garder secrets les cadeaux que quelqu’un vous offre, les amitiés, les faveurs, ou tout type de contacts physiques.
  • ‘ Continuer à raconter pour recevoir de l’aide ’. Si une personne n’écoute pas, persister pour obtenir de l’aide.

Liste de vérification du consentement de Kidpower :

Pour tous les âges, les règles de sécurité Kidpower sont que tout contact physique, taquinerie, ou jeu pour le plaisir ou l’affection devrait être :

  • Sécuritairepour que personne ne soit blessé,
  • Tous d’accord ’ afin que chaque personne dise « oui ». Nous devons être attentif si les gens changent d’avis ou commencent à dire « non » avec leur corps ou leurs mots. Nous devons nous rappeler que les gens qui ont peur, qui sont malades, trop fatigués, ivres ou qui ont d’autres facultés affaiblies ne peuvent pas donner un vrai « Oui ».
  • Permis par les adultes responsables ’. Parler ou regarder le corps de quelqu’un ou faire des gestes ou des remarques sur la façon dont la personne est habillée n’est pas autorisé, parce que ça rend généralement l’autre personne mal à l’aise.
  • ‘ Ce n’est pas un secret ’ donc ‘ d’autres peuvent savoir ’, parce que les comportements abusifs se déploient dans le secret.

Vous êtes invités à télécharger et à utiliser les affiches en français sur le site international « Liste de vérification du consentement Kidpower et ses 4 règles de sécurité » pour tout contact physique ou jeu pour le plaisir et l’affection dans votre salle de classe, bureau ou salle d’attente, et même à la maison !

Pour plus d’informations sur la façon d’enseigner aux enfants à persister à poser des limites et obtenir de l’aide voir l’article sur le site international: Kidpower Skills to Persist in Protecting Personal Boundaries through 5 Levels of Intrusion.

Règles de sécurité de Kidpower et les parties intimes :

Rappelez-vous que si le contact physique pour la santé et la sécurité (comme un examen du médecin) peut ne pas être un choix,  il ne devrait jamais être un secret .

Dites aux enfants : « Si tu as un problème de sécurité, parles-en à un ‘ adulte de confiance ’ et ‘ continue à le raconter jusqu’à recevoir l’aide ’ dont tu as besoin. Si un adulte n’écoute pas, raconte-le à un autre ».

parties-privees-maillot-de-bain

Pour les enfants, les règles de sécurité de Kidpower concernant le contact physique, montrer ou voir des partie intimes pour toute personne, sont les suivants :

« Les parties intimes sont les parties du corps qui sont recouvertes par un maillot de bain ou des sous-vêtements. Pour jouer ou s’amuser, personne ne doit toucher tes parties intimes, ni de te demander de toucher leurs parties intimes, ni de prendre ou de te montrer des photos ou des films d’autres personnes et leurs parties intimes. Pour ta santé ou ta sécurité, si tu es malade par exemple, tes adultes ou ton médecin pourraient avoir besoin de toucher tes parties  intimes, mais ce n’est jamais un secret. »

Pour plus d’informations pour aider les enfants à parler des problèmes avec leurs proches, lire l’article sur le site international Parfois, les gens que les enfants aiment ont des problèmes – Ce que les enfants font et n’ont pas besoin de savoir.

Faites la promesse de protection Kidpower™

Promesse-Protection-Kidpower

Lorsque nous enseignons Kidpower dans une salle de classe, nous demandons aux élèves : « À qui irais-tu parler pour obtenir de l’aide si tu as un problème de sécurité ? »

Nous les encourageons à trouver beaucoup d’idées – puis parfois à se tourner vers leur professeur et à leur demander : « Qu’en est-il pour vous ? Supposons que les enfants ici ont un problème de sécurité, peuvent-ils venir à vous pour obtenir de l’aide ? »

Bien sûr, chaque enseignant se tournera immédiatement vers ses élèves et dira avec sincérité : « OUI ! Tu peux venir me voir, quoi qu’il arrive. Et je vais t’aider ! »

Le problème est que souvent, les enfants entendent des messages qui peuvent entrer en conflit avec l’idée d’obtenir de l’aide, comme : « Ne me dérange pas. Je suis trop occupé-e. », « Arrête d’enquiquiner tout le monde. », « Sois poli-e. », « C’est personnel et privé. »

C’est pourquoi nous recommandons maintenant que tous les adultes fassent la promesse de protection Kidpower à chaque jeune dont ils ont la charge. Et si vous discutiez de ce message aujourd’hui ? En continuant à parler de l’importance d’obtenir de l’aide lorsque vous avez des problèmes.

Voici de nouveau la « promesse Kidpower » :

Dites aux enfants : 

Tu es très important-e pour moi! Si tu as un problème de sécurité, je veux le savoir- même si je te semble trop occupé-e, si je pourrais me fâcher ou si je ne comprends pas au début – même si quelqu’un que nous apprécions peut être bouleversé – même si tu as promis de ne rien dire – même si tu te sens gêné-e ou si tu as fait une erreur. S’il te plaît, dis-le moi, et je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour t’aider !

En savoir plus dans notre article: Que faire si un enfant vient à vous pour obtenir de l’aide (Signaler les abus possibles, l’intimidation, le harcèlement, ou toute autre chose qui les dérange)

La sensibilisation n’est qu’un début : comment apprendre et enseigner des limites saines et le respect du consentement

Il est important de connaître les règles Kidpower de sécurité sur les limites et les contacts physiques.

Les personnes de tous âges doivent également acquérir des compétences pour communiquer sur leurs limites et le consentement positif. Notre méthode d’enseignement de pédagogie participative et positive Kidpower met l’accent sur l’apprentissage à nos élèves des habiletés pratiques dont ils ont besoin pour se protéger émotionnellement et physiquement – d’une manière qui convient à leur âge, à leurs capacités et à leur situation de vie.

Utilisez nos guides gratuits d’habilités Kidpower sur le site international dès aujourd’hui – tout de suite – pour trouver des informations sur la façon d’apprendre aux enfants à stopper un contact physique non voulu en toute sécurité (sans leur faire peur).

Lisez des articles sur la garantie du consentement et des limites saines dans les relations entre les adolescents et les adultes sur le site international :

Consultez notre série de Bandes Dessinées en Anglais sur le site international Kidpower et Fullpower Safety Comics pour les enfants, les jeunes, les adolescents et les jeunes adultes comme un outil amusant – adapté à l’âge – pour enseigner les limites, le consentement et les relations saines.

  • Nos bandes dessinées sont une excellente ressource pour apprendre et enseigner aux autres quoi dire et comment pratiquer les habiletés et les stratégies pour prendre en charge la sécurité.
  • La série de bandes dessinées Kidpower Safety Comics pour fournir des compétences de sécurité pour arrêter les problèmes avant qu’ils ne commencent, y compris la façon de prévenir et d’arrêter l’intimidation, les abus sexuels, le harcèlement, la pression des pairs, les agressions, les enlèvements et d’autres violences.

Copyright © 2021 – présent. Une publication Kidpower Teenpower Fullpower International. Tous droits réservés.

Article publié en anglais : 11 mars 2011   |   Dernière mise-à-jour : 17 octobre 2018 |   Lire la version originale anglaise

Article publié en français : 21 janvier 2021   Dernière mise-à-jour : 21 janvier 2021


À propos de l’auteure

Irene_van_der_Zande-Fondatrice-de-Kidpower
Irene van der Zande – Fondatrice de Kidpower

Irene van der Zande, Fondatrice de Kidpower® et directrice générale de Kidpower International depuis ses débuts en 1989. Irene van der Zande est passée maître dans l’art d’enseigner la sécurité à l’aide d’histoires et d’exercices pratiques ainsi que dans l’art d’inspirer d’autres à faire de même. Son expertise en matière de protection de l’enfant et de la sécurité personnelle en général a été mis en lumière dans de nombreux médias : USA Today, CNN, Today Moms, LA Times et The Wall Street Journal.

Elle est également l’auteure de nombreuses publications. Certains titres forts demandés sont :

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.