Généreuse gratitude – L’Art de dire Merci


Généreuse Gratitude

L’Art de Dire Merci

Irene_van_der_Zande-Fondatrice-de-Kidpower

Irene van der Zande – Fondatrice de Kidpower

Par Irene van der Zande, Fondatrice Kidpower et Directrice Exécutive

 

Quand mon amie, collègue et maître Annette Washington se mourrait d’un cancer, elle m’écrivit : « Parfois, je suis submergée par la peur et la douleur. Alors je dis, « merci, merci, merci, merci, merci, merci, merci, merci, merci, merci, MERCI, MERCI pour toutes mes bénédictions. » Et je peux redevenir moi-même. »

 

Que l’on soit dans une période facile ou une période plus difficile, une attitude de généreuse gratitude peut nous aider à retrouver le meilleur de nous-même et à cultiver nos relations avec les autres.

 

Une fois, alors que notre famille était encore jeune, ma fille et mon fils commencèrent à se chamailler. Je les attirai à moi et les assis l’un en face de l’autre sur chacun de mes genoux. Étant heureuse qu’ils soient encore assez petits pour que je puisse les tenir ainsi, je les écoutai s’échanger des propos coléreux tout en frottant leurs dos.

 

Mon mari Ed eu l’air étonné. « Mais que fais-tu? » demanda-t-il.

« Je les apprécie », ai-je répondu.

Curieux les deux enfants se tournèrent vers moi. « Qu’est-ce que ça veut dire  ‘pprécie ?» demanda notre fils qui était le plus jeune.

« Apprécier veut dire remarquer ce qu’il y a de bien chez quelqu’un ou quelque chose. » dis-je

Sa grande sœur, qui avait remarqué qu’ils ne se comportaient pas si bien que ça se demanda  « Que peux-tu bien apprécier chez nous ?

« J’apprécie que vous soyez en bonne santé et intelligents, et j’apprécie combien nous nous aimons même lorsque nous sommes en colère » dis-je « je suis si chanceuse d’avoir une telle famille. Il faut de l’entraînement pour avoir de la gratitude, particulièrement lorsque l’on est au milieu d’une dispute. Alors chacun à notre tour, disons ce dont nous sommes reconnaissants les uns chez les autres. »

Nous l’avons fait, avec chaque membre de la famille faisant des remarques reconnaissantes sur chacun. N’ayant besoin que d’un gentil rappel ou deux pour ne dire que les choses dont on était heureux, même si les choses qui nous rendent grognon sont aussi vraies.

Quand nous avons eu fini, notre fils sourit « J’aime ça »dit-il « s’il te plaît, ‘pprécie moi encore ! »

 

Généreuse  Gratitude: cela veut dire exprimer son appréciation et accepter les cadeaux des autres avec enthousiasme. Il faut honnêtement ressentir ce que vous dîtes, vous concentrer sur la part de vérité qui vous rend vraiment reconnaissant et d’être très spécifique sur pourquoi cela est important pour vous.

 

Les études montrent que prendre quelques minutes tous les jours pour apprécier et avoir de la gratitude pour ce qu’il y a de bon dans votre vie accroît votre bonheur, améliore vos relations avec les autres, aide à guérir les problèmes émotionnels et améliore votre santé physique.

 

Avoir une attitude de Gratitude Généreuse est important : que vous preniez soins de votre famille, que vous visitiez des amis, que vous parliez à votre patron, que vous dirigiez vos employés, que vous discutiez de quelque chose avec un collègue, que vous aidiez un client au téléphone ou que vous dirigiez un atelier plein d’étudiants. Exprimer votre appréciation et remercier les gens pour ce qu’ils font de manière positive vous aidera à construire des connections avec les autres, à les motiver et à éviter les problèmes éventuels.

 

A Kidpower nous travaillons sur les habitudes ci-dessous pour développer l’art d’exprimer une Généreuse Gratitude :

 

  1. Etre sincère

Il faut être attentionné et intentionnel, parce que si vous dîtes des choses gentilles auxquelles vous ne croyez pas vraiment, juste pour que l’autre personne vous aime, se sente bien ou fasse ce que vous voulez, cela peut nuire à votre crédibilité et à vos relations.

Avoir des sentiments mitigés de temps à autre, principalement dans des interactions difficiles, est normal. Il vous faudra alors mettre de côté ces sentiments conflictuels de manière délibérée pour que vous puissiez exprimer votre gratitude efficacement. Vous perdrez votre crédibilité si la manière dont vous agissez n’est pas en rapport avec ce que vous dîtes.

Un piège courant est de parler avec effusion, en général d’une manière globale qui devient dénuée de sens. De répéter sans arrêt à quiconque « Tu es si incroyablement merveilleusement fabuleux !!!!! » nuit rapidement à votre crédibilité. De même qu’accidentellement remercier quelqu’un pour ce qu’il ou elle n’a pas fait, fera que cette personne trouvera difficile de vous croire, plus tard, lorsque vous exprimerez une gratitude authentique pour quelque chose qu’elle aura vraiment fait. A la place, pour que votre appréciation soit sincère, mettez-vous à la place de l’autre. Pensez à l’effort qu’il a fallu pour que cette personne puisse faire ce qu’il fallait pour vous venir en aide ou vous être bénéfique.

 

  1. Se concentrer sur ce qui marche bien

Souvent les gens sont si pris dans leurs propres sentiments qu’ils ont beaucoup de mal à exprimer leur gratitude sans le poids des autres pensées qui diminuent la valeur du message. Le besoin de validation personnelle, ou le sentiment de frustration à l’égard des choses que l’autre ne fait pas, par exemple, peut se mettre en travers du chemin.

Par exemple, supposez qu’un père veuille motiver sa fille à aider avec les corvées ; Remarquez les différences entre ces trois déclarations :

  • « Bien que j’aie fait le plus gros du travail pour nettoyer la maison merci d’avoir sorti les poubelles. »
  • «  Bien que j’aie dû te le rappeler constamment, merci d’avoir fini par sortir les poubelles »
  • « Merci d’avoir sorti les poubelles. Je sais que tu as dû interrompre ta conversation avec ton amie et j’apprécie vraiment ton aide. »

Quelle déclaration trouveriez-vous la plus motivante ? Si vous dîtes aux gens à quel point leurs actions vous ont aidé sans amoindrir le message avec de l’autosatisfaction ou des remarques négatives, il y a beaucoup plus de chance qu’ils renouvellent le comportement que vous avez apprécié.

 

  1. Prendre soin de ses propres besoins séparément

Être reconnaissant ne veut pas dire qu’il faille accepter tout ce que quelqu’un fait. Dans une autre conversation vous pouvez poser des limites, de manière positive. Le père dans l’exemple ci-dessus pourrait trouver un moment convenant à tous les deux, le lendemain, pour dire à sa fille : « Je comprends que tu préfères parler avec tes amis, et j’ai vraiment apprécié ton aide hier soir, bien que tu aies dû interrompre ta conversation. Et je me sens frustré quand je dois te rappeler de sortir les poubelles. S’il te plaît, Est ce que tu veux bien m’aider à trouver un moyen pour que tu puisses te souvenir de le faire toute seule ? »

 

  1. S’apprécier, soi-même

Vous serez meilleur à ce jeu de gratitude si vous prenez du temps pour vous apprécier et vous aimer vous-même.

Célébrez ce que vous avez réussi sans attacher de jugement négatif, sur ce que vous auriez pu mieux faire, à votre appréciation. Acceptez les compliments en disant des choses comme « Merci, j’étais heureux de pouvoir être utile. J’ai bien aimé travailler avec vous aussi. »

 

  1. Etre spécifique

Remercier quelqu’un sera plus efficace si vous mettez toute votre énergie à lier consciemment votre gratitude à une action spécifique de cette personne. Si possible, faites part de l’effet bénéfique que cela a apporté, soit à vous, soit à votre travail.

Être spécifique est plus difficile parce qu’il faut penser à une personne en tant qu’individu et remarquer la contribution de cet individu. Vous n’avez pas besoin d’être créatif. Les déclarations peuvent être simples et claires. Souvenez-vous de remercier les gens pour leur temps et pour leurs actions. Par exemple :

  • Vous pourriez dire à un ami : « merci d’avoir pris le temps de discuter avec moi ce matin. Tes idées m’aident vraiment à trouver ce que je dois faire ensuite. »
  • Vous pourriez dire à un groupe : « Merci d’être venus. J’apprécie vraiment votre support les uns pour les autres et votre engagement à rendre votre communauté plus sûre. »
  • Vous pourriez répondre à quelqu’un qui se plaint : « Merci de prendre le temps de me faire part de votre inquiétude. Votre retour d’information peut nous aider à éviter ce genre de problème dans le futur. »

Montrer son appréciation de manière spécifique est particulièrement important en temps de transition. Si quelqu’un est nouveau, si vous avez passé un certain temps loin les uns des autres, ou si vous traversez une période stressante, montrer son appréciation de manière claire peut aider à arrondir les angles. Montrer son appréciation de manière régulière et spécifique peut aussi aider à soutenir les relations à long terme dans les interactions journalières : à la maison, à l’école ou au travail.

 

  1. Ne pas être avare

Quelquefois les gens ressentent une résistance à montrer de l’appréciation et omettent de faire une priorité de remercier les autres souvent et généreusement. Ils trouvent de nombreuses excuses, telles que :

  • « Je l’ai déjà bien remercié(e) »
  • « Je suis vraiment fâché(e) contre lui en ce moment »
  • « J’ai travaillé dur pour rendre son succès possible dans cette affaire »
  • « Je suis trop fatigué/grognon/triste »

Parfois, vous n’aurez pas envie d’être généreux en reconnaissance. Ce n’est pas grave. Ce qui est important c’est de dire ce que l’on sait être vrai, même si on ne le ressent pas particulièrement en ce moment.

 

  1. Ne pas oublier le pouvoir du « Non, merci ! »

Quelquefois, les gens avec les meilleures intentions vous poussent à faire des choses qui ne sont pas dans votre meilleur intérêt. Vous pouvez dire « Non, merci » d’une manière qui communique quand même de l’appréciation pour l’intention ou l’action.

Par exemple, supposez que votre tante vous pousse à prendre la dernière tranche du gâteau au chocolat, alors que vous êtes rassasié(e). Souriez et dites « ton gâteau est délicieux, et je suis si content(e) que tu l’aies fait pour moi, mais franchement, je suis rassasié(e) ! Donne-le à quelqu’un d’autre ou garde-le pour demain »

Ou supposez que des amis insistent pour vous offrir à boire alors que vous ne voulez pas, ou que vous savez que vous ne devriez pas. Vous pouvez leur dire chaleureusement « J’apprécie votre offre, et je suis heureux(se) de passer du temps avec vous, mais je ne veux pas boire. »

 

  1. Reconnaître les contributions publiquement

Ne pas reconnaître les contributions des autres publiquement, ou le faire de telle manière que cela diminue leur accomplissement, ou le rôle qu’ils ont tenu, peut endommager vos relations avec les autres. La gratitude publique de ce que les autres ont accompli pour rendre possible ce que vous faites est juste. Nombre d’individus, de familles, d’écoles et d’associations comme Kidpower attachent beaucoup de valeur à la justice.

Souvenez-vous lorsque vous êtes reconnaissant publiquement, une bonne partie de la gloire vous revient automatiquement, autant que  ce qui revient aux autres. Vous pouvez vous rendre honneur en même temps que vous honorez les autres. Par exemple, «  je suis reconnaissante à tous ceux qui m’ont aidé à rendre Kidpower possible. Et cet article doit beaucoup à la sagesse de Mark Morris qui a inventé le terme « Arrosez ce que vous voulez voir grandir. », à  Allegra Doris, qui envoie notre bulletin électronique, à Erika et Chantal à l’édition et au signe de sécurité pouvoir du cœur dessiné par Amanda Golert. » Et à tous nos bénévoles.

 

  1. Arroser ce que vous voulez voir grandir

N’arrêtez pas de montrer votre appréciation, parce que vous voulez continuer à récompenser un comportement qui vous est bénéfique et vous voulez renforcer un comportement que vous voulez voir continuer. Souvenez-vous que l’appréciation est aux gens ce que le soleil, l’eau et l’engrais sont aux plantes. Continuer à remarquer les actions positives des gens, c’est encourager ces comportements positifs à grandir.

 

  1. Se souvenir que le ciel est plein d’étoiles

Vous pourriez croire que de reconnaître les actions et les perceptions des autres diminue vos propres accomplissements ou diminue votre propre engagement. Ironiquement, il se trouve que l’opposé est vrai. Plus vous serez efficace à apprécier et à reconnaître les autres, plus ils seront à même d’aimer être avec vous et les problèmes seront résolus beaucoup plus facilement.

Développez votre conscience des autres pour pouvoir toujours remarquer l’importance de chacun. Souvenez-vous que le ciel est plein d’étoiles et qu’il y a assez de place pour chacune d’elles.


MERCI à tous les bénévoles Kidpower France !!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.